Histoire-EC. 4è (4): Le point sur l'Edit de Nantes (France, XVIIè s.)

Ce thème permet de croiser ce qu'on a étudié en histoire (la formation, par Louis XIV, d'un véritable Etat-Nation, centralisé et unifié) et ce qu'on a abordé en éducation civique (la liberté).

                        L’EDIT DE NANTES, 1598 : Une véritable avancée dans l’octroi des libertés en FranceRigolant

 

 

Après 40 ans de guerre civile (guerres des religions), Henri IV, roi protestant converti depuis 1593 au catholicisme,


 signe avec les protestants l’Edit de Nantes en 1598. 

- Les protestants (huguenots) obtiennent la liberté de conscience (liberté individuelle), c’est-à-dire le droit d’avoir une religion différente de celle des autres sujets du royaume et de celle du roi et le droit de la pratiquer (liberté de culte). C’est tout-à-fait exceptionnel à cette époque même si le culte se réalise dans un nombre restreint de lieux et que les protestants doivent payer la dîme et chômer le jour des fêtes catholiques.

- Les membres de la « religion prétendue réformée » (protestants) obtiennent aussi l’égalité civile, c’est-à-dire le droit d’occuper des emplois publics et de fréquenter les mêmes universités, hôpitaux et écoles que les catholiques. Ils disposent même de privilèges : cours de Justice spéciales et « places de sûreté » (150 villes, villages et châteaux fortifiés) où les catholiques doivent se battre pour organiser leurs processions.

Abjuration d'Henri IV" à la Basilique Saint-Denis le 25 Juillet 1593. Anonyme, Musée du Château de Pau.

Portrait d'Henri IV par Rubens, Musée du Louvre

Source photos: http://pedagogie.ac-toulouse.fr/culture/dossierspdf/editnantes.pdf

           LA RÉVOCATION DE L’EDIT DE NANTES, 1685: un recul des libertés au nom de la Raison d'Etat

En 1629, Richelieu assiège la place forte protestante de la Rochelle. La paix d’Alès retire aux protestants leurs privilèges militaires.

 La principale raison de l'Edit de Fontainebleau qui révoque l'Edit de Nantes (1685), est d'ordre idéologique : Louis XIV doit constituer un Etat unifié autour de la foi catholique sur laquelle est fondée sa monarchie absolue de « droit divin ». Pasteurs exilés, interdiction de la célébrer le culte sous peine de châtiments, interdictions de quitter le royaume, enfants élevés dans la religion catholique, temples détruits et dragonnades : les protestants sont contraints de se convertir ou de se cacher dans les montagnes. D’autres partent à l’étranger d’où ils écrivent des pamphlets ou s’engagent dans les armées étrangères. La France a perdu de riches entrepreneurs mais on a favorisé l'installation d'étrangers (souvent protestants) en France.

Des extraits de ces textes qui figurent dans votre manuel.

Cet exemple montre qu'en France la liberté de conscience a été accordée très tôt, dès la fin du XVIè siècle. Rappelez-vous que la Guerre de Trente Ans est une longue guerre de religions qui sévira en Europe entre 1618 et 1648. Mais il montre aussi que l'acquisition d'une liberté n'est pas définitive: c'est ici la conception d'une monarchie de droit divin définie par Bossuet qui a mis fin à la situation favorable qu'avaient connue les protestants. H.G.


Commentaires (3)

2. seotons (site web) 31/01/2011

Merci pour l'article :)

3. 11/10/2010

Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site