Dispositif 4eAS

Le dispositif d'aide et soutien en 4ème

 

          

 


 

 

 

 


THEMES ABORDES :           

            - L’élaboration du projet

            - Le dispositif AS

            - Les stratégies pédagogiques utilisées

            - Les outils

            Quelques constats sur les dispositifs

            Quelques pistes pour avancer…

   

1.  ÉLABORATION DU PROJET

    La réflexion des équipes à l’origine du projet de dispositif AS dans un collège est essentielle. L’efficacité et la spécificité du dispositif à venir en sont les conséquences.

    Cette réflexion conduit les équipes à identifier des besoins. Cette identification s’appuie sur la lecture et l’analyse de plusieurs facteurs qui peuvent être :

  ® les indicateurs de l’établissement, du département, de l’académie,  

 ® les difficultés directement mises en avant par les élèves :

       - les problèmes de motivation (le manque d’intérêt, de travail, de goût pour l’effort, de confiance, de concentration)

       - de niveau (des lacunes persistantes, des problèmes de compréhension, un retard scolaire) 

       - de comportement (excès de langage, indiscipline)

Remarque :

    Souvent les équipes “réagissent” devant les difficultés présentées par les élèves mais ne prennent pas toujours la distance nécessaire à l’analyse des causes profondes de ces difficultés et ce qu’elles traduisent…

 

2. LE DISPOSITIF AS :

    2-1 Les différents types d’organisation :  

Des aménagements d’horaires

        - Un renforcement dans certaines matières : Français, mathématiques, LV1 ou technologie.

        - Un allègement parfois choisi : en LV2 notamment.

Des aménagements organisationnels :

Les élèves du dispositif

        - suivent les cours de Français, mathématiques et parfois LV1 et/ou technologie en groupe restreint, et le reste des enseignements en classe complète.

        - ou assistent à tous les cours au sein de leur classe et reçoivent des heures de soutien en plus.

        - ou bénéficient des deux types d’organisation.

Des aménagements pédagogiques :

Ils sont proposés par les enseignants selon les nécessités.

L’accent est mis sur l’aspect transversal des apprentissages : méthodologie, savoir-faire.  

2-2 Le processus d’ajustement :

L’évolution des élèves du dispositif pousse certaines équipes à adapter ce dispositif en apportant des modifications sur la forme et/ou le contenu selon les besoins qu’ils ont identifiés.

 On observe des possibilités d’ajustement à deux niveaux :

         - Au niveau des élèves

    Certains élèves quittent le dispositif en cours d’année et parallèlement, il est proposé à d’autres élèves de 4ème de l’intégrer.

    On remarque d’ailleurs que les équipes sont particulièrement attentives à la prise de conscience par les élèves et leur famille du caractère souple du dispositif.  

        - Au niveau des équipes

    Les équipes ajustent leur projet pour que le dispositif s’intègre parfaitement aux besoins et au fonctionnement du collège afin d’en constituer une véritable ressource.  

Le processus d’ajustement est un processus dynamique qui incite constamment les équipes éducatives à réfléchir sur leurs pratiques et à imaginer des réponses adaptées.

Il favorise également le décloisonnement des disciplines et la concertation.

3. STRATEGIES PEDAGOGIQUES UTILISEES DANS LES DISPOSITIFS AS :

® L’aide individualisée :

    On note d’emblée lors de nos rencontres que ce type d’aide constitue la référence principale du dispositif AS et inspire presque toutes les activités proposées par les enseignants.

® Le travail sur l’oral et l’écrit :

    Une grande importance est donnée à la verbalisation et à la retranscription manuscrite. Ils vont permettre entre autres, selon la forme et l’objectif visé par l’enseignant de :

        - formaliser la pensée,

        - prendre de la distance

        - reprendre confiance.

® Le travail sur l’erreur :

    La pédagogie de l’erreur, fréquemment utilisée par les équipes des dispositifs AS, s’articule autour de sadédramatisation amp;nbsp;et de sa réhabilitation comme étape d’apprentissage. Bien sûr, cette stratégie est utilisée en lien avec la valorisation des réussites.

® Le travail sur le sens :

Certaines équipes organisent des activités construites autour de la question du sens (ex : sens d’un texte)

Souvent, les équipes des dispositifs AS s’attachent à conduire leurs élèves à réfléchir sur :

        - le sens d’un apprentissage,

        - le sens d’une discipline,

        - voir même le sens de l’école en général.

® Le travail sur l’évaluation :

Beaucoup d’équipes se questionnent quant à la pertinence de leurs évaluations et/ou leurs modes d’évaluation :

        Comment évaluer l’élève au plus juste tout en maintenant le capital confiance acquis ?

        Comment permettre aux élèves de se situer par rapport aux autres ?

Par ailleurs, les équipes réfléchissent aujourd’hui sur d’autres critères d’évaluation qui sont par exemple l’implication dans un projet, la réussite d’un stage, la compréhension d’une méthode…

Le seul résultat scolaire n’est plus le critère d’évaluation unique même s’il reste un standard incontournable.

4. OUTILS UTILISES :

< p class="MsoNormal">Pour mettre en œuvre les stratégies décrites précédemment les équipes s’appuient sur divers outils, qu’elles utilisent, crées, adaptent ou transposent.

 

;> Il peut s’agir de :        

                                    grilles de suivi

                                    Carnet de route

                                    Fiches d’évaluation…

 Mais aussi d’exercices divers en lien avec :

                      & nbsp;             les disciplines incluses dans le dispositif AS

                                    la transversalité

                                    l’informatique

                                    Les sorties et activités en lien avec les programmes

                                    les visites d’informations et/ou séquence d’observation

                                    L’EAO…

 5. QUELQUES CONSTATS SUR LES DISPOSITIFS AS :

Voici, dans l’ordre d’apparition les notions principalement évoquées par les équipes éducatives sur les dispositifs AS :

           & nbsp;La réconciliation, la remotivation, la dédramatisation  

Ces notions s’appliquent aux savoirs, aux matières et à l’école en général.

        La reprise de confiance

Elle s’observe chez l’élève par une meilleure estime de soi, de ses capacités et possibilités dans différents domaines.

        Les r&eac ute;sultats scolaires

Ceux-ci ne semblent pas toujours à la hauteur des espérances des équipes.

La déception qui en découle parfois est source d’essoufflement pour nombre d’enseignants.

6. QUELQUES PISTES POUR AVANCER :

Il est nécessaire pour l’équipe éducative (enseignants, COP) de s’interroger ensemble sur leurs attentes par rapport aux élèves du dispositif.  

De même qu’il est judicieux d’interroger parallèlement les élèves sur ce qu’ils attendent d’un dispositif AS.

Ces réflexions peuvent conduire les équipes éducatives à poser les questions suivantes :  

Quelle est la valeur ajoutée par le dispositif  pour l’équipe éducative ? En terme :

            - de connaissance des compétences mobilisées par un élève pour réaliser une tâche,

            - d’évolution des pratiques,

            - de repérage du public ciblé,

            - de modification des regards portés sur ces &eac ute;lèves

            - de mesure de l’évolut ion des décisions d’orientation  

Quelle est la valeur ajoutée par le dispositif  pour l’élève ? En terme :

            - d’acquisition de savoirs de base,

            - de réflexion, de maturation de son projet,

            - d’aide à la prise de décision pour préparer son orientation.

 

 

 Méthode arrêtée pour élaborer ce document 

     1. Observation du terrain dans 4 établissements :

            Collège La Haie Griselle à Gérardmer

            Collège Michel de Montaigne à Dompaire

            Collège Saint Exupéry à Epinal

            Collège Le Tertre à Remiremont

    2. Organisation d’une réunion en trois temps dans chaque établissement :

            - Un entretien avec les chefs d’établissement

            - Une réunion avec les équipes intervenant en dispositif AS (enseignants, COP)

            - Une rencontre avec les élèves concernés

 

 

TEXTES REGLEMENTAIRES

DU DISPOSITIF D’AIDE ET DE SOUTIEN EN 4ème

 

BO spéciale n°6 du 10 septembre 1987

Décret n°90-484 du 14 juin 1990

BO n°24 du 12 juin 1997

BO n°3 du 20 janvier 2000

Circulaire du 13 janvier 2000 n°2000.009

RLR 520-3

Circulaire du 8 juin 2001 n°2001.105

J.O. du 10 février 200

Arrêté du 14 janvier 2002- 2

BO n° 14 du 3 avril 2003

BO n° 34 du 18 septembre 2003

Décret n° 2003-812 du 26 août 2003 relatif aux modalités d’accueil en milieu professionnel d’élèves mineurs de moins de 16 ans

Circulaire n° 2003-134 relative aux modalités d’accueil en milieu professionnel d’élèves mineurs de moins de 16 ans

 

   

 

 

 

Site hébergé par le serveur C.i.e.l. de l'académie de Nancy-Metz                                                

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site